Zaaf de Bozouls

Fils de Zaara de Bozouls*** et Prim de Syrah****, Zaaf de Bozouls est IRE**, et classé sur plusieurs nationales.

Plus de détails

Prim de Syrah
x
Zaara de Bozouls


Hongre
20 ans
Arabe
Gris clair
Discipline : endurance

Ascendants

Grand-père paternel :

Passem

Grand-père maternel :

Diaf

Grand-mère paternelle :

Pom du Berlais

Grand-mère maternelle :

Méduse

En savoir plus

Fils de Zaara de Bozouls *** et Prim de Syrah ****, Zaaf de Bozouls est ire**, il est classé sur plusieurs nationales.

Classé au Mondial Jeunes Chevaux de Compiègne en 2007, à Saint Galmier puis Ghlin en 2008, il termine 4ème sur la CEI** de Chavanay, en 2009. En 2010, Zaaf s'est classé sur la CEI*** de Florac et en 2011 sur la CEI** d' Uzès. Il se classe en 2012 sur la CEI** de Monpazier.

Zaaf mettra fin à sa carrière d'endurance en 2013, il est depuis monté pour la ballade. C'est un très gentil cheval, dynamique et agréable à monter.

Père :

Prim de Syrah est l'étalon de tête de l'élevage. Né en 1990, il est classé **** sur descendance. N'ayant sailli que les juments de l'élevage, Prim est aujourd'hui le père de plus de 60 produits de nationales ** et ***, parmi lesquels plusieurs top ten, podiums et gagnants.

Mère :

Fille de Diaf ** et Méduse ***, Zaara de Bozouls est restée à l'élevage comme poulinière, elle n'a jamais couru en endurance. Sa production est tout à fait remarquable depuis 1997 avec plusieurs produits IRE** en endurance tels que Ziza de Bozouls IRE 124, Zazie de Bozouls DRE***, Chérie des Agachiols DRE***, Zaaroi de Bozouls IRE 127... Zaara de Bozouls est ainsi DRE***. Elle a été vendue en 2015 à l'occasion de la vente à l'enveloppe organisée par l'élevage.

 

2e mère :

Méduse, jument fondatrice de l'élevage, est DRE***. Sa production est tout à fait exceptionnelle avec 8 produits IRE ** et *** (Caïd de Bozouls, Bley, Telgane, Emir de Bozouls, Rachid de Bozouls, El Rey de Bozouls, Meduse de Bozouls et Med des Agatchols) et plusieurs DRE ** et *** (Udjella, Raicha, Zaara de Bozouls, Meduse de Bozouls, Medureine de Bozouls et Med des Agatchols). Méduse s'est éteinte en 2009, à plus de 30 ans. Elle continuera sans nul doute à briller au travers de ses descendants, et notamment par ses filles poulinières, restées à l'élevage ainsi que l'étalon Med des Agatchols.

Collateraux