Dorasa de la Forêt

Fille d'Asaara de Bozouls *** et Dormane ****, Dorasa de la Forêt est DRE***. C'est une belle et grande jument, qui produit à la fois pour le plat et l'endurance. En 2013, elle est gagnante de la CEI* de Aumont Aubrac.

Plus de détails

Dormane
x
Asaara de Bozouls


Jument
16 ans
Arabe
Bai
Reproduction

Ascendants

Grand-père paternel :

Manganate

Grand-père maternel :

Jano

Grand-mère paternelle :

Mandore

Grand-mère maternelle :

Udjella

En savoir plus

Fille d'Asaara de Bozouls *** et Dormane ****, Dorasa de la Forêt est née hors de l'élevage. C'est une belle et grande jument, qui produit à la fois pour le plat et l'endurance. Elle est DRE*** depuis 2016, grâce aux performances réalisées par ses enfants.

Dorasa est ainsi la soeur utérine de performers en endurance tels que Assara de Bozouls IRE 133, Astou de Bozouls (classé CEI** Castelsagrat, CEI*** Tarbes en 2010 et CEI*** Barcelone en 2010), Tornado de la Forêt (étalon DRE***), et Monalisa de la Forêt ("élite" en 6 ans à Uzès).

Son père, Dormane, est l'un des plus célèbres reproducteurs pour le plat et l'endurance, père de nombreux gagnants. Il compte 31 produits classés en nationales, dont 6 sont ire***. Il est notamment le père des gagnantes Dorvana, Décibelle de Paute et Electra. Dormane a également fort bien produit pour le plat, avec par exemple les gagnants Dariya, Amsara d'aroco, Paris Gagner, Zormania, Djezika, Anastasya, Souk de Candelon, Beaulieu du Paon, Emma du Cayrou, Nez d'Or, Boppmoon, Noreen ....

Dorasa de la Forêt a peu couru en plat (2 sorties, 1 place) et a été rachetée par l'élevage. Elle donnera naissance à 4 beaux produits à l'élevage avant de se consacrer à l'endurance. Dorasa a peu mais bien couru, elle est notamment gagnante de la CEI* de Aumont Aubrac en 2013.

Production :

 - Batcho de Bozouls (Farid del Saul, 2008), classé CEI** de Tordera en 2017, gagnant de la CEI** de Rascafria en 2016,

 - Weeshdor de Bozouls (Darweesh, 2009), 14e de la CEI* de Aumont Aubrac et 27e de la CEI** de Pise en 2016,

 - Dehesse de Bozouls (Dahess, 2010), 5 courses, 2 places en 2014. Poulinière à l'élevage,

 - Mesk de Bozouls (Dahess, 2011), (4 courses en 2015) poulinière à l'élevage,

 - Horas de Bozouls (Muguet de Pascade, 2017), visible à l'élevage,

 - Iras de Bozouls (Muguet de Pascade, 2018), visible à l'élevage,

- Juana de Bozouls (Muguet de Pascade, 2019), visible à l'élevage.

2e mère :

Jument souche de l'élevage, Udjella est une fille de Méduse *** (Giaur X Mona Lisa) et du grand Djourman (Manguier X Djouranta). Son père est le très bon Djourman (père notamment de Baja de Piboul, ire****, Kadidja du Calvel, ire 131, Bedouin de Piboul, ire ***, et des étalons course Tornado de Syrah, Njewman, Volcano de Carrere...). Sa mère, Meduse***, est la jument fondatrice de l'élevage. Elle n'a pas couru, mais a excellemment bien produit ; 15 poulains parmi lesquels 8 sont indicés ** ou *** sur performances, deux poulinières DRE**** et plusieurs sont gagnants de groupe en plat. Dre***, Udjella a excellement bien produit pour le plat et l'endurance. Elle est notamment la mère de Djella de Bozouls DRE****, Djerba de Bozouls DRE**** , Udjidor de Bozouls (gagnante de Gr1 en plat) et Udjedaï des Agatchols (3 victoires en 2007 en GB et aux EAU).

Descendants

Collateraux