Djerdor de Bozouls

Djerdor de Bozouls est un fils de Guardor de Bozouls*** (Dormane **** X Guarda d'Espiens***) et Djerba de Bozouls**** (Diaf ** x Udjella ***). Il est ainsi le frère utérin de performers en endurance.

Plus de détails

Guardor de Bozouls
x
Djerba de Bozouls


Entier
10 ans
Arabe
Alezan

Ascendants

Grand-père paternel :

Dormane

Grand-père maternel :

Diaf

Grand-mère paternelle :

Guarda d'Espiens

Grand-mère maternelle :

Udjella

En savoir plus

Djerdor de Bozouls est un fils de Guardor de Bozouls*** (Dormane **** X Guarda d'Espiens***) et Djerba de Bozouls**** (Diaf ** x Udjella ***).

Djerdor est le propre frère de Milord de Bozouls (vendu et exporté aux UAE, classé sur CEI* en 2018), et de la poulinière Jahmana de Bozouls.

Djerfor est également le frère utérin de nombreux performers, parmi eux Djour de Bozouls (IRE 149, médaillé d’or par équipe en 2011, 6e du Championnat d'Europe Assise 2009 et champion d'Europe Florac 2011, 5e de la CEI*** de Sommant en 2011 et 2nd de la CEI** de Plougonven en 2012), Djerifa de Bozouls (IRE 123, exportée UAE), Djerlie de Bozouls (IRE 124 et DRE***), Lili Ankh "élite" en 6 ans à Uzès et Vainqueur de la CEI** Aumont Aubrac 2013) et Espoir de Bozouls (vendu, "Elite" en 6 ans à Uzès 2012, vainqueur de la CEI* de St Feliu Sasseres, 6e de la CEI** Compiègne et Vice Champion du monde des 7 ans en 2013, 3e de la CEI*** de Bascara).

Djerdor a débuté l'entraînement en endurance chez Vincent GAUDRIOT avec qui il s'est qualifié sur le parcours SHF. Djerdor possède un excellent cardiaque et présente un modèle très plaisant. Suite à ces qualifications, Djerdor reviendra à l'entraînement sur notre site. En 2015, il se qualifie sur ses deux 80 km et sur la CEI* de Pamiers.

Il poursuivra la compétition chez Silvia Yebra en Espagne dès 2015.

Père :

Né à l'élevage, Guardor de Bozouls combine le sang de Dormane, son père, et de Chéri Bibi par sa mère Guarda d'Espiens, DRE*** décédée en 2019. Guardor a peu mais bien couru en plat, 6 fois de 1500 à 2300 m, pour 2 victoires à l'étranger et 4 places sur les hippodromes français de Pau, Toulouse et Mont de Marsan.. Il a notamment été Victorieux à Chilivani en 2004 et victorieux du prix du Roi du Maroc à Casablanca en 2004. Son palmarès pour le moins prometteur s'est arrêté en 2006, sur blessure. Il saillit depuis à l'élevage et produit à la fois pour le plat et l'endurance. Ses premiers produits s'illustrent déjà sur de nombreuses courses, parmi eux Cherida de Bozouls IRE 123 et Zardor de Bozouls IRE 121. Guardor transmet à ses enfants son bon caractère et son modèle sport.

Mère :

Djerba de Bozouls est une fille de Diaf*** et Udjella*** (Djourman *** x Méduse ***). Tout comme Aljaïma de Bozouls, Djerba de Bozouls est tout à fait exceptionnelle, elle fait elle aussi partie des meilleures juments de l'élevage. Avec un fils en équipe de France en 2009 et 2011, ainsi que des produits IRE** et ***, elle est aujourd'hui DRE****. Tous ses produits présentent un modèle typé et un fort caractère pour l'endurance.

2e mère :

Jument souche de l'élevage, Udjella est une fille de Méduse *** (Giaur X Mona Lisa) et du grand Djourman (Manguier X Djouranta). Son père est le très bon Djourman (père notamment de Baja de Piboul, ire****, Kadidja du Calvel, ire 131, Bedouin de Piboul, ire ***, et des étalons course Tornado de Syrah, Njewman, Volcano de Carrere...). Sa mère, Meduse***, est la jument fondatrice de l'élevage. Elle n'a pas couru, mais a excellemment bien produit ; 15 poulains parmi lesquels 8 sont indicés ** ou *** sur performances, deux poulinières DRE**** et plusieurs sont gagnants de groupe en plat. Dre***, Udjella a excellement bien produit pour le plat et l'endurance. Elle est notamment la mère de Djella de Bozouls DRE****, Djerba de Bozouls DRE**** , Udjidor de Bozouls (gagnante de Gr1 en plat) et Udjedaï des Agatchols (3 victoires en 2007 en GB et aux EAU).

Performances

2017 :

- CEI* / Vitoria

2018 :

- 40 / Balsareny

2019:

- 60 km / Canapost

Collateraux