Djella de Bozouls

Petite poulinière typée, au caractère bien trempé, Djella de Bozouls est indicée *** sur descendance et compte de nombreux produits classés *, ** ou *** dont des podiums et des top ten. Elle a été vendue en 2014 en tant que poulinière à un particulier.

Plus de détails

Diaf
x
Udjella


Jument
28 ans
Arabe
Alezan
Reproduction

Ascendants

Grand-père paternel :

Desitg de Pau

Grand-père maternel :

Djourman

Grand-mère paternelle :

Diafa

Grand-mère maternelle :

Méduse

Père : Diaf
Mère : Udjella

En savoir plus

Djella de Bozouls est issue du croisement entre Diaf ** et Udjella ***.

Petite poulinière typée, au caractère bien trempé, elle est indicée *** sur descendance, étant la mère de nombreux produits de qualités comme :

  • Djid de Bozouls (1997). Exporté Bahreïn, 3 fois top ten sur 120km.
  • Djouf de Bozouls (1999). 3ème Moulins-Engilbert pro 2008 (2*65).
  • Djelina de Bozouls (2000). Classée sur la CEI** 2011 Compiegne
  • Djelind de Bozouls (2001). 11ème Tarbes 2009 (CEI**), classé Montcuq 2009 (CEI***), 12ème CEI*** Rambouillet et 3ème des Sponsors Compiègne en 2010, 11ème Tartas 2012.
  • Djef des Agachiols (2002). Excellent à 6 ans Uzès 2008, classé plusieurs fois sur CEI**, termine notamment 4ème à Uzès sur la CEI** Avril 2013, 4ème de la CEI** de Numana (ITA.) et 7ème de la CEIYJ** de Bou Thib en 2014  . Exporté aux EAU en 2013
  • Djelzie de Bozouls (2003). Vendue.
  • Djelreine de Bozouls (2004). Qualifiée en CEI* et ** en 2011.
  • Djel'fie de Bozouls (2005). Vendue.
  • Djelpie de Bozouls (2006). A l'élevage.
  • Djelapie de Bozouls (2007). Qualifié sur 90km
  • Java de Bozouls (2008). "Très bon" à Uzès à la finale des 5 ans en 2013, qualifiée sur 90 km
  • Djelfor de Bozouls (2010, Farid del Saul). qualifié sur 20km, actuellement à l'entraînement.
  • Nekhla de Bozouls (2011, Prim de Syrha). A l'élevage.
  • Cadence de Bozouls (2012, Guardor de Bozouls). A l'elevage.
  • Daksha de Bozouls (2013, Guardor de Bozouls) A l'elevage.

Djella sera vendue en 2014 à un particulier. Elle lui donnera certainement un dernier poulain avant de couler une retraite paisible.

Père :

Diaf, a peu mais bien produit. Il est père de 4 juments indicées *** sur descendance, mères de nombreux chevaux classés et/ou gagnants en nationales, 1 étalon, Rim, indicé *** sur descendance. Diaf est également ire **, classé sur 4 courses de130km, une 160 et sur Montcuq, et 5 ème à Moulins-Engilbert en 96.

Mère :

Jument souche de l'élevage, Udjella est une fille de Méduse *** (Giaur X Mona Lisa) et du grand Djourman (Manguier X Djouranta). DRE***, Udjella a excellemment bien produit pour plat et l'endurance. Son père est le très bon Djourman (père notamment de Baja de Piboul , ire****, plusieurs victoires, podiums et top ten sur CEI** et CEI***, Kadidja du Calvel , ire 131, Bedouin de Piboul , ire ***, et des étalons course Tornado de Syrah, dre***, Njewman, Volcano de Carrere...). Sa mère, Meduse***, est la jument fondatrice de l'élevage. Arrivée en 1980 à Grioudas, à l'âge de un an, elle avait séduit par son modèle et son très beau déplacement. Méduse est une jument aux excellentes origines, 3/4 polonaise, fille de Giaur et Mona Lisa ***. Elle n'a pas couru, mais a excellemment produit ; 15 poulains parmi lesquels 8 sont indicés ** ou *** sur performances, deux poulinières DRE**** et plusieurs sont gagnants de groupe en plat tels que Djeldor de Bozouls (9 victoires en Angleterre et 11 places, gagnant groupe 1), Udjidor de Bozouls (17 courses, 6 victoires, 11 places, dont plusieurs Gr1), Udjedaï des Agatchols (3 victoires en 2007 en GB et aux EAU), Udjella de Bozouls (5 courses, 2 places), Udjelreine de Bozouls (9 courses, 2 victoires, 2 places)et Udjidora de Bozouls (Exportée EAU).

2e mère :

Méduse, jument fondatrice de l'élevage, est DRE***. Sa production est tout à fait exceptionnelle avec 8 produits IRE ** et *** (Caïd de Bozouls, Bley, Telgane, Emir de Bozouls, Rachid de Bozouls, El Rey de Bozouls, Meduse de Bozouls et Med des Agatchols) et plusieurs DRE ** et *** (Udjella, Raicha, Zaara de Bozouls, Meduse de Bozouls, Medureine de Bozouls et Med des Agatchols). Méduse s'est éteinte en 2009, à plus de 30 ans. Elle continuera sans nul doute à briller au travers de ses descendants, et notamment par ses filles poulinières, restées à l'élevage ainsi que l'étalon Med des Agatchols.

Descendants

Collateraux